Londres par hasard, Eva Rice

Bonsoir, chers lecteurs! Quelle joie de vous écrire ce dimanche, alors que le jour décline doucement et que mon chien sommeille à mes pieds. Ce sentiment de bonheur est encore décuplé par l’enthousiasme hors du commun que le livre dont je m’apprête à vous parler m’inspire… Une si belle lecture se devait immanquablement d’être partagée!

Tara, adolescente un peu fantasque, vit avec sa famille dans un presbytère de Cornouailles. Lors d’un mariage, elle est remarquée par un producteur de disques pour sa belle voix : sa vie bascule. Bientôt, elle part pour Londres avec sa sœur Lucy. Les deux jeunes filles vont être plongées dans le bouillonnement culturel du Londres des Swinging Sixties.

Dans ce roman vintage, fiction et réalité s’entremêlent. Eva Rice offre un tableau saisissant et nostalgique de cette époque et immerge le lecteur dans l’ambiance survoltée des débuts des Beatles et des Stones.

Cette suite, postérieure d’une dizaine d’années, de L’amour comme par hasard se choisit pour héroïne un personnage tout neuf, Tara Jupp, qui croise la route des protagonistes de l’intrigue initiale. Alors que pour certains la rencontre prend la forme d’un simple clin d’œil ; pour d’autres, elle se fait décisive. Ainsi, Inigo Wallace, frère cadet de Penelope, occupe cette fois le premier plan de l’histoire.

J’avais, lors de l’achat de ce titre, pris la décision de relire le premier volume et en étais, sans grande surprise, retombée aussi follement amoureuse qu’autrefois. C’est donc avec une impatience teintée d’appréhension que je me suis lancée dans cette lecture, sans parvenir à faire abstraction de mon angoisse de refermer déçue ce diptyque.

Durant les premiers chapitres, si j’ai retrouvé avec enchantement la plume alerte et pétillante d’Eva Rice, tout comme son talent incomparable pour la description des paysages anglais, j’ai craint que ce second récit ne soit qu’un prétexte permettant à l’auteur d’offrir un happy end supplémentaire aux personnages que j’avais tant appréciés. En effet, les liens que noue la jeune Tara avec les Wallace me semblaient manquer de spontanéité, tandis que notre narratrice ne me paraissait pas soutenir la comparaison avec la charismatique Penelope.

C’est avec soulagement que je me suis toutefois rapidement aperçue de mon erreur. Et, de manière amusante, la méprise est précisément le fil rouge de ce roman, qui s’est avéré tout aussi extraordinaire que son prédécesseur.

D’un abord candide et mal assurée, Tara semble dans un premier temps correspondre en tout point à l’image que le lecteur se fait d’une fille de pasteur bien sous tout rapport. L’adolescente se révèle pourtant indépendante, affirmée, et d’une redoutable perspicacité. Alors que chacun la croit naïve et malléable à souhait, elle surprend par sa vivacité d’esprit autant que par le regard lucide qu’elle porte sur l’univers qui l’entoure.

tumblr_o28k3s1vxy1tmkxe3o2_1280

C’est l’une des qualités que j’apprécie tout particulièrement chez cet auteur: si une dimension initiatique parcourt bel et bien l’intrigue, cette dernière ne met pour autant jamais en scène une héroïne maladroite ou ingénue. Chaque personnage possède sa part d’ombre et de lumière et échappe à tout stéréotype grâce à un travail d’écriture riche en nuances.

Outre cette belle galerie de jeunes adultes, Eva Rice dépeint avec un plaisir communicatif les vastes demeures britanniques, témoins muets des intrigues les plus passionnées et victimes éternelles de l’inexorable passage du temps…

Chacun de ces éléments contribue à la réussite du roman, mais il existe un ingrédient qui échappe à toute analyse littéraire et qui métamorphose une agréable lecture en un authentique coup de cœur. J’aime écrire, quand cela se produit, que la magie a opéré. A défaut d’être précise, cette formule me semble avoir le mérite d’être éloquente et j’espère qu’elle vous donnera envie, à votre tour, de découvrir ces deux inoubliables romans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s