Pourquoi Wonder Woman m’a émue aux larmes

Je vous promets des articles littéraires et voilà que mon premier billet est dédié à un film. Pour ne rien vous cacher, cela n’était absolument pas prévu au programme, mais ma séance de cinéma d’hier soir ne m’a pas laissée indemne, et c’est ce qui m’a donné envie d’y consacrer quelques mots.

Bien entendu, au moment d’acheter un ticket pour Wonder Woman, je m’attendais à passer une excellente soirée. Réalisé par une cinéaste de renom et mettant en scène un personnage féminin aussi puissant qu’emblématique, ce blockbuster, dont le succès public et critique s’apparente à un raz-de-marée, avait toutes les chances de me séduire.

Pour autant, je n’aurais jamais imaginé quitter cette projection en me sentant tout à la fois époustouflée, bouleversée, revitalisée et inspirée. Et si on m’avait dit que je serais émue aux larmes à plusieurs reprises, j’aurais certainement haussé un sourcil dubitatif avant d’éclater de rire. Alors pourquoi ce film me touche autant?

Line-Divider

  • Parce que Wonder Woman est une super héroïne qui, à tout instant, choisit de l’être. Dès l’enfance, elle défie l’autorité maternelle pour s’initier activement au combat et lors de chaque revers, elle reprend les armes plus forte qu’auparavant. C’est sûre de sa valeur qu’elle suit son instinct et ses convictions profondes pour continuellement refuser de subir son destin.

wonder-woman-2017-002-corset-shopping

  • Parce que Diana est un personnage attachant, dont les maladresses sont dépeintes avec tendresse. Elle ne connaît pas notre façon de vivre et si cela donne lieu à des quiproquos amusants, jamais la jeune femme n’est ridiculisée ou infantilisée. Au contraire, son intelligence rayonne et, même si elle prête à sourire, la candeur dont elle fait preuve met avant tout en lumière les absurdités de notre société et de ses normes oppressantes.
  • Parce que les scènes de lutte ne sont pas gratuites et que la cause est juste. Wonder Woman se bat pour sauver le monde d’Arès… et surtout de lui-même. Diana n’est pas naïve, elle constate la part d’ombre qui anime l’être humain, mais elle choisit malgré tout de se battre pour que le bien, en lequel elle croit résolument, ait une chance de triompher.
  • Parce que cette foi en la bonté humaine et cette conviction que l’amour est la clé ne sont jamais pointées comme des faiblesses dans la cuirasse de la super-héroïne. C’est même précisément la source à laquelle elle puise sa force et sa volonté de poursuivre inlassablement le combat.

wonder woman2

  • Parce que Wonder Woman est un film engagé et féministe, qui présente des personnages féminins nuancés et solidaires, et des hommes qui ne sont ni leurs maîtres, ni leurs serviteurs, mais tout simplement leurs égaux. Et oui, il était temps!

En conclusion, vous ne pouvez pas rater ce film extraordinaire, qui s’annonce à juste titre comme l’un des plus grands succès de 2017. Rendez-vous dans les salles obscures!

Film Strip # 2

Secrets de tournage

Au moment de passer son audition, et afin de s’imprégner de l’esprit du personnage, Gal Gadot écoutait en boucle Run The World (Girls) de Beyoncé.

L’actrice était enceinte pendant une bonne partie du tournage. Certaines scènes additionnelles ont même été filmées alors qu’elle en était à cinq mois de grossesse!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s